Comment choisir sa resistance de clearomiseur ?

Homenous vaponsComment choisir sa resistance de clearomiseur ?

La cigarette électronique est constituée d’un ensemble d’éléments interdépendants. Ainsi, après avoir choisi votre modèle d’e-cigarette, la batterie et le clearomiseur, il vous faut également miser sur une bonne résistance. Le bon choix de la résistance vous permet d’obtenir la vape qui convient. La résistance du clearomiseur est certes un petit consommable, mais il est beaucoup plus important qu’il n’y paraît. Voici alors comment la choisir.

Prendre en compte des critères déterminants

La résistance du clearomiseur joue un rôle important dans une cigarette électronique. Grâce au mécanisme de l’effet Joule, c’est elle qui se met à chauffer et ainsi produit de la chaleur qui transforme l’e-liquide en vapeur. Généralement, elle est composée d’un fil résistif et de coton qui permet d’aspirer l’e-liquide. Pour choisir correctement la résistance du clearomiseur, il faut prendre en compte plusieurs critères.

Parmi ces paramètres, on compte la valeur de la résistance qui est certainement le critère le plus important du choix d’une résistance, car ayant une influence directe sur le type et la puissance de vape. Lors de votre choix, il faudra également considérer le type de coil. Cette donnée est importante notamment dans le niveau de production de vapeur. La résistance du clearomiseur peut être dual ou triple coil. Le type de résistif utilisé pour fabriquer la résistance sera également déterminant. En effet, le matériau peut impacter le rendu sur les volumes et saveurs de vapeur.

Considérer le type de résistances

Dans l’univers de la cigarette électronique, il existe principalement deux grands types de résistances. Il s’agit de la gamme de résistances prêtes à l’emploi et la gamme des résistances qui sont reconstructibles. Les modèles de résistances prêtes à l’emploi sont assez courants. Ces résistances sont alors fournies sous plusieurs valeurs de résistance. Pour chaque valeur de résistance, la puissance de vape conseillée est alors indiquée par le fabricant.

Suivant les modèles, ces types de résistances coûtent entre 2 et 5 € et leur durée de vie se situe entre 2 et 4 semaines. Quant aux résistances reconstructibles, ils permettent aux vapoteurs les plus expérimentés de fabriquer leurs résistances eux-mêmes. Ce qui offre la possibilité de personnaliser vos résistances et de faire des économies.

Toutefois, il faut savoir que ces types de résistances ne sont adaptés qu’avec les atomiseurs reconstructibles. Cependant, elles fonctionnent de la même manière avec une matière absorbante qui conduit le liquide vers un fil résistif chauffant qui le vaporise.

Choisir la résistance en fonction du type de vape

Le type de vape que vous allez pouvoir expérimenter est déterminé par un ensemble d’éléments importants qui sont :

  • la valeur de la résistance,
  • le type de résistif utilisé
  • le nombre de coils, etc.

Alors, pour une pour une vape fine et savoureuse, il faut privilégier des résistances élevées. En effet, vous bénéficierez d’une vape plus serrée, plus la résistance de l’e-cigarette électronique a une valeur élevée. Si vous souhaitez profiter d’une vapeur intense, les résistances subohm (inférieure à 1 ohm) seront le meilleur choix possible. Ces types de résistance produisent beaucoup plus de vapeur, car chauffant beaucoup plus qu’une résistance élevée.

Pour ceux qui ne veulent pas choisir, la meilleure chose est de miser sur des résistances polyvalentes. Ces types de résistances permettent de vaper aussi bien en inhalation directe qu’en inhalation indirecte.